Une situation incomprhensible

puce Publié le 9 Juillet 2017

Vers une disparition insidieusement programmée de l’action d’une association reconnue, membre de l’ Union REMPART ?



Une situation incompréhensible qui entraîne un immense gâchis

La ville de Saint-Amand-Montrond, malgré la persévérance de l’association, la remarquable continuité de l’action engagée, et surtout l’importance considérable des travaux réalisés depuis plus de 45 ans, n’a pas cru utile de renouveler la convention expirant le 11 mai 2017, qui donnait délégation au CHASA pour l’organisation des chantiers et l’animation de la forteresse de MONTROND.

Un courrier concernant cette question adressée à Mr le Maire par le Président de l’Union REMPART en février 2017
est resté sans réponse à ce jour…
mais pourquoi ?



Les conséquences immédiates :

  • - Annulation obligée du chantier de bénévoles prévu en juillet et annoncé au catalogue 2017,
    alors que des subventions spécifiques avaient été demandées et obtenues pour ce 45 ème chantier international
    (en accord avec l’ Union REMPART, les bénévoles déjà inscrits se verront proposer d’autres chantiers en France,
    dont la forteresse de Cluis, dans le département voisin de l’Indre)

  • - Suspension totale des visites guidées, même pour les groupes sur réservation, formule que nous avions maintenue depuis que nous n’avons plus de salariés. Pour justifier l’arrêt de ces visites, la ville évoque, par courrier de juin 2017, « des questions de sécurité » sur le site…Ce n’est qu’un prétexte car les visites guidées, donc encadrées, étaient assurées en toute sécurité par l’association durant des années ! Les problèmes de sécurité concernent uniquement les personnes s’introduisant seules sur ce site mal protégé. Pas de visites nocturnes non plus cet été…

  • - Non reconduction de partenariats bien engagés depuis des années avec le Ministère de la Justice
    pour l’accueil des TIG (Travaux d’ Intérêt Généraux), et avec un centre de formation pour les chantiers d’ insertion
    ( découverte des premiers gestes des métiers du bâtiment pour la conservation du patrimoine).



Des interrogations et un avenir incertain

De l’avis général (visiteurs, personnalités liées au patrimoine, représentants d’autres collectivités, etc..) il semble indispensable de ne pas interrompre l’action en cours sur un tel monument, et de le faire vivre. La mise en valeur de la forteresse de Montrond s’inscrit incontestablement dans une démarche de développement touristique que nombre de communes Françaises soutiennent avec conviction et en bonne collaboration avec les associations partenaires.
Pour quels sombres motifs la ville de Saint-Amand ferait-elle exception ?

Nous sommes parfaitement conscients de ce qu’implique un tel projet de longue haleine, qu’il doit faire appel à des compétences multiples, mais dans lequel une association comme la nôtre, porteuse des valeurs reconnues par l’Union REMPART, doit garder toute sa place. Un tel dossier ne peut avancer positivement que dans le cadre d’une franche collaboration, dans un climat de confiance réciproque, de clarté et de respect entre les partis concernés.

 


Archives des nouvelles :
Anne : Mois :



haut de page